Le Pigeon : Pour ne pas y laisser des plumes !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -18%
PC Portable – HP Pavilion Gaming – ...
Voir le deal
759 €
Le Deal du moment : -33%
Casque Gaming Kraken X de Razer à prix ...
Voir le deal
39.99 €

"Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures"

3 participants

Aller en bas

"Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures" Empty "Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures"

Message par Espoar 10.12.12 20:39

Hello,

Je ne sais pas si vous avez entendu cette polémique, mais j'avoue qu'elle me questionne beaucoup, je voulais donc vous en faire part. C'est un professeur d'un collège de Charentes qui a donné à ses élèves de 3e une rédaction de mise en situation de suicide, avec les motifs relatifs aux évenements vécus, comme un autoportrait. Il a été suspendu. L'affaire est en cours.

Voici le sujet de rédaction sur lequel les élèves de 3e d'un collège charentais ont dû récemment plancher : "Vous venez d'avoir 18 ans. Vous avez décidé d'en finir avec la vie. Votre décision semble irrévocable. Vous décidez dans un dernier élan de livrer les raisons de votre geste". Cet intitulé pour le moins singulier, proposé le 22 octobre, fait grand bruit depuis la publication d'un article à son propos dans "La Charente libre", lundi 10 décembre.

Le sujet était complété de la phrase suivante : "En dressant votre autoportrait, vous décrivez tout le dégoût que vous avez de vous-même. Votre texte retracera quelques évènements de votre vie à l'origine de ce sentiment".


Cela vient d'ici

Qu'on soit clair, je trouve la forme de l'exercice vraiment maladroite. Par contre, je m'interroge en lisant les réactions des parents scandalisés. J'ai la sensation que l'on a de plus en plus peur de la mort, et que c'est le sujet tabou dont on ne parle jamais. Aux enfants comme entre adultes, on en parle pas, cela reste sous silence. Qui dit silence, dit solitude, et il ne me semble pas très rassurant de se retrouver seul face à ce genre d'évenements. Je lisais un article de psychologie récemment qui parlait de l'importance des rites créés autour de la mort, que ce soit les retrouvailles lors d'un enterrement ou autres, qui crée ce sentiment de bien être, se dire qu'on est lié face à la tristesse d'une perte. Que ça permet d'avoir moins peur de la mort, d'accepter la mort comme faisant parti de la vie.

Je suis allée un peu loin, mais je retourne dans mon sujet. Ce professeur partait d'une idée que je trouve bonne vraiment. Le constat est que les ados sont fragiles et sensibles au suicide. L'article indique même :

Une épreuve pour le moins étonnante quand on sait que le suicide est la deuxième cause de décès dans le monde chez les adolescents de 15 à 19 ans, ainsi que le rappelait l'OMS en septembre dernier.

Doit-on nier ce fait et le laisser sous silence ou peut-on en parler pour que l'ado se sente moins seul face à cela ?

Ce qui m'embête dans ce sujet, c'est que j'ai l'impression de voir là un aspect vachement psychanalytique, or dans une classe d'ado, je suis pas certaine que beaucoup d'élèves se sentent suffisamment en sécurité pour se mettre à nu, même devant leur feuille. Ecrire une rédaction de sa plume c'est déjà assez fort, écrire en se centrant sur soi, et se remémorant des souvenirs, en plus pas forcément agréable, ce doit être encore plus fort, bien que cela puisse libérer. Je me demande là si le prof n'a pas un peu dépasser son rôle de pédagogue, dans le sens où bien qu'il ne doive pas nier le psyché de ses élèves, cela m'apparait assez intrusif. Voire même beaucoup.

Enfin, je suis en train de me dire que cela n'était peut-être pas un réel autoportrait, mais bien une mise en situation, et donc qu'il s'agissait d'imaginer plus qu'autre chose. Encore qu'imaginer c'est pas rien, ça part souvent de sentiments de la personne. Je pense.

Je vais m'arrêter là et voir un peu ce que vous en pensez vous. Le sens pédagogique que le prof donne a cet exercice sera bientôt donné, apparemment.

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
Espoar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures" Empty Re: "Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures"

Message par Raphouille 10.12.12 22:06

J'aime beaucoup l'idée, il y a un réel fond, ça change des sujets redondants qu'on nous a tous refilés !

__________________________________________________
N'oubliez pas de partager l'adresse du forum ;) - Raphouille
Raphouille
Raphouille
Administrateur
Administrateur

Messages : 1386
Date d'inscription : 22/11/2010
Age : 26
Localisation : Meurthe-et-Moselle (54), Lorraine

http://www.le-pigeon.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

"Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures" Empty Re: "Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures"

Message par Incorrect 11.12.12 0:35

Admettons qu'il y en ai deux ou trois dans la classe qui ont eu une vie du genre pas facile, tu lui demandes de taper une lettre de suicide expliquant son geste. Si jusque la il n'y avait pas pensé, le fait de se trouver des raisons, de les expliquer et de rajouter une couche dramatique au truc, ça me semble être le premier pas vers le passage a l'acte.

Et même pour ceux qui ont la joie de vivre, trouver des raisons pour son suicide ç'est un bon moyen pour saper un moral, car comme tu le dis même si c'est une mise en situation qui n'a rien de personnelle, on aura vite fait de piocher dans les éléments noirs de sa vie, ceux qu'on a préféré oublier.

J'ai déja eu ce genre de mise en situation mais c'était plus pour expliquer le geste d'une personne précise dans un contexte précis (genre après avoir vu un film). Bien que je l'avoue, cette mise en situation avait pour but de rédiger une lettre a une fausse fille qu'on aime dans le but de lui avouer qu'on est séropositif, ou bien expliquer le mobile de son meurtre dans une lettre adressée a la famille de la victime et non un suicide.
Dans ce genre de trucs on ne pioche nul part, on ne fait qu'expliquer un geste qu'on a pas forcement compris en analysant les indices laissé dans un livre, un film, une histoire vraie retranscrite, ... Et ça, ça peut être constructif.
Incorrect
Incorrect
Intégré
Intégré

Messages : 96
Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

"Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures" Empty Re: "Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures"

Message par Espoar 11.12.12 6:48

Justement, ce que je me dis c'est qu'un 'passage à l'acte' comme le suicide c'est pas vraiment explicatif pour la personne, il fait ça car dans sa tète est le fouilli total et qu'il ne voit d'autres issues pour arrêter ça qu'y mettre fin. C'est donc suite à une suite de pensées confuses. Les décrire dans une rédaction peut permettre d'étayer les motifs pour y voir plus clair, et en quelques sortes 'passer à autre chose' dans sa vie. Un peu comme en psychanalyse en fait (c'est là que je trouve que le prof a dépasser son rôle de pédagogue).

Ce qui me titillait, c'était plus parce que personnellement, ça m'aurait bien fait mal, sur le moment de faire ça, d'autant plus que j'étais pas forcément des plus à l'aise dans ma classe. Tu parles de l'analyse d'un mec qui devait expliquer qu'il est séropositif, ça aussi ça m'aurait fait mal. Mais en même temps, étant plus sensible que d'autres, je suis peut-être pas une référence.

Je pense que le prof aurait du parler en équipe, et voir ce qu'il y aurait à mettre en place pour 'lutter contre le suicide des ados'. Seul ça a jamais été très bon, on ne voit qu'une partie des choses.

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
Espoar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures" Empty Re: "Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures"

Message par Incorrect 11.12.12 18:24

Peut pas te répondre aujourd'hui, j'ai un bras hors d'usage.
Incorrect
Incorrect
Intégré
Intégré

Messages : 96
Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

"Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures" Empty Re: "Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures"

Message par Espoar 11.12.12 18:38

Je n'imagine pas ce que tu as bien pu en faire Laughing

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
Espoar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

"Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures" Empty Re: "Racontez moi votre suicide, vous avez 2 heures"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum