Le Pigeon : Pour ne pas y laisser des plumes !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -47%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + ...
Voir le deal
14.72 €

La prison, parlons en !

+3
Gougui
The Razor's Edge
Espoar
7 participants

Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty La prison, parlons en !

Message par Espoar 17.05.12 13:37

« Je vais voir mon frère en prison. Je tombe sur une copine de fac... »

Hadja [le prénom a été modifié] connaît bien la prison. Pas comme détenue ou prévenue – non, elle n’a jamais eu affaire à la justice – ni comme surveillante, mais pour visiter des proches.

« Un groupe d’amis vient de tomber. Avant ça, il y a eu mon petit frère. Il y est encore. »

Elle l’a appris par un texto :
« Wech bien ou quoi ? R. est en prison. »

Elle s’arrête, reprend :
« Tu vois ? Pas de dramatisation, c’est la deuxième fois et c’est limite normal… »

Hadja hésite à témoigner, « pas envie d’être à la source d’amalgames » pourtant elle sait qu’il y a un rapport étroit, « en tout cas de là où je viens », entre quartier et prison.

« La dernière fois, je vais voir mon frère à la maison d’arrêt. Je tombe sur une copine de fac – depuis, elle a ouvert sa société. Elle venait voir son petit frère, en cellule avec…le mien. On a discuté, reparlé de nos souvenirs, de nos délires, comme si on était dans la rue, alors qu’on attendait notre parloir. »

(...)

« Un peu comme prendre une heure de colle »

Cédric, 30 ans, originaire d’une cité d’une ville du Nord a connu la prison. Aujourd’hui rangé, il fait le compte de ses amis d’enfance qui continuent les allers et retours entre le foyer des parents et la maison d’arrêt locale.

« C’est devenu banal d’aller en prison. C’est un peu comme prendre une heure de colle de nos jours. Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est rien, la prison m’a beaucoup changé, j’ai vu que la vie n’était pas un jeu ! Mais d’autres ne voient pas les choses comme moi. »

La perception de la prison a en effet évolué avec « l’explosion de la petite délinquance et le développement des trafics de drogue dans les années 90 », souligne Michel Kokoreff, sociologue des quartiers populaires et professeur de sociologie à l’université Paris VIII :

« Avant la prison était une rupture dans les trajectoires délinquantes. Mais dans les années 90, on a vu que la prison s’insère dans une trajectoire. Lors d’une étude que j’ai faite, il y avait une sorte de compétition parmi les plus jeunes : c’est celui qui avait fait le plus de GAV [garde-à-vue], de prison, à Fleury plus qu’à Nanterre car à Fleury, “c’est plus chaud”, etc.

Il y a une sorte de hiérarchie : “ Moi j’en ai fait plus que toi donc suis plus un bonhomme que toi ”. La prison s’inscrit dans une logique viriliste. C’est un élément de valorisation. Si on a été réglo, on monte d’un cran et dans l’organisation, on peut avoir un statut différent. C’est une forme de promotion sociale interne. Dans ce sens, il y a une banalisation de l’incarcération. »


« Personne n’est fier d’être là »

Entre les murs de la maison d’arrêt la situation reste difficile. Un détenu a accepté de s’exprimer à condition que les raisons de sa détention ne soient pas mentionnées.

« C’est plus difficile qu’on ne veut le faire croire. Devant les familles, on fait genre que tout va bien. Devant les potes, on garde cette même ligne de conduite. On veut garder l’image du mec fort, dans les faits c’est dur. Je vois beaucoup de gens du quartier. On est tous là à faire comme si la situation ne nous atteignait pas mais c’est faux. Ici, crois-moi, personne n’est fier d’être là. Si quelqu’un te dit le contraire, c’est un mytho. »

Si dans les chiffres, il est difficile de constater ce lien entre quartier et prison précise Michel Kokoreff, des élément qualitatifs permettent de l’affirmer :

« Il n’existe pas à ma connaissance de données statistiques indiquant quelle est la part de gens, en particuliers des jeunes issus des quartiers populaires, incarcérés ou sous contrôle judiciaire.

On sait que les pratiques policières et les politiques pénales sont fortement ciblées sur les habitants des quartiers populaires et les populations immigrées et/ou issues de l’immigration. C’est une façon pour les policiers de faire du chiffre et la justice suit le mouvement. Dans ces zones urbaines, l’expérience de la prison est quand même fréquente.

Plus généralement, l’histoire des statistiques pénales montre ceci : les amendes touchent plutôt les classes supérieures, la prison avec sursis les classes moyennes, la prison ferme les classes populaires. »

Pour le sociologue, il faudrait donc trouver des solutions alternatives :

« Les politiques sécuritaires et la surpénalisation des jeunes des quartiers, ça ne marche pas ! Au contraire le remède est pire que le mal. Si le but escompté est d’éviter la récidive, ça n’a pas d’efficacité, car les délinquants y retournent. Il faut envisager d’autres formes de traitement de la délinquance, s’attaquer à ses causes sociales profondes, remettre le paquet sur la prévention spécialisée, la scolarisation, parce que la prison ne résout rien. »

Lire l'article dans son intégralité sur Rue 89

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
Espoar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par The Razor's Edge 17.05.12 13:45

Sujet chaud qu'est la prison. J'ai lu et j'espère qu'il y aura de l'amélioration dans les années à venir.
The Razor's Edge
The Razor's Edge
Old
Old

Messages : 729
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Gougui 17.05.12 17:15

C'est sûr que ça doit être chaud pour le morale et si on est fragile psychologiquement...
Gougui
Gougui
Habitué
Habitué

Messages : 280
Date d'inscription : 15/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Incorrect 18.05.12 20:18

Boah, tu fais une connerie, en un sens c'est normal de la payer mais là c'est juste mal foutu : ils te conservent des peines ridicules (genre 1 voir 3 mois) et ils te foutent des voleurs avec des assassins (j'exagère un peu), normal que c'est plus l’école du crime qu'autre chose.

Remarquez quand on voit les cités des grandes villes française, j'vois pas la diff' entre ça et une prison : c'est minuscule, on est entassé, y'a de l’insécurité. La seule diff' vraiment flagrante c'est qu'on est libre d'aller où on veut.
Incorrect
Incorrect
Intégré
Intégré

Messages : 96
Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Espoar 18.05.12 23:01

Ça me rappelle un documentaire que j'ai vu récemment tiens, sur l’extrême droite. D'ailleurs, ça s'appelle mains brunes sur la ville si vous avez l'occasion de le trouver. Ça montrait en fait à quoi ressemblait la politique des villes dirigés par l’extrême droite. C'était assez effrayant. Et là où ça me fait penser, c'est qu'ils montraient que dans le centre ville, c'était presque un luxe, tout était clean, des tas de choses étaient mises en place (surement ce pourquoi ils conservaient leurs voix aux élections suivantes); alors que lorsqu'on allait dans les alentours, dans les cités, c'était laissé à l'abandon. Qu'ils parquaient tous les gens issus de l'immigration là bas, en gros, et qu'ils les laissaient crever, pour dire grossièrement. Qu'ils cassaient toutes les subventions vers les centres sociaux, et que du coup, les jeunes n'avaient que d'autres choix de traîner dans la rue, n'ayant plus ces centres accueillants. Un jeune témoignait en disant qu'ils récupéraient seulement leurs poubelles, car ça c'est une obligation, étant donné que sinon, l'odeur va se répandre jusqu'au centre ville. Il y avait des tas d'autres mesures du genre qui font flipper, hésitez pas à vous procurer le documentaire.

Et après on s'étonne qu'il y ait plus de "délinquances"... mot que je mets entre guillemet considérant que c'est un terme fourre-tout.

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
Espoar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Raphouille 19.05.12 8:28

Personnellement c'est une question bien trop compliquée pour que je m'y prononce. Je dirais juste qu'avant de chercher à améliorer les conditions de vie des immigrés, il faudrait commencer par filtrer un peu mieux les frontières.

__________________________________________________
N'oubliez pas de partager l'adresse du forum ;) - Raphouille
Raphouille
Raphouille
Administrateur
Administrateur

Messages : 1386
Date d'inscription : 22/11/2010
Age : 26
Localisation : Meurthe-et-Moselle (54), Lorraine

http://www.le-pigeon.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Espoar 19.05.12 10:17

Filtrer comment ? Sous quels critères ?

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
Espoar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Towz 18.08.12 1:00

Raphi, réponds, car là ça mérite réponse. :P - Raphael
Towz
Towz
Intégré
Intégré

Messages : 207
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Raphouille 18.08.12 11:17

Houla je sais pas trop ce que j'ai dit.
Bah je me suis lancé dans quelque chose de compliqué, c'est pas un argument raciste mais un argument économiste. C'est bien difficile de filtrer je vous l'accorde, on parle de vies humaines. Mais économiquement il faut reconnaître que les aides données aux immigrés coûtent de l'argent, et que l'immigration est quand même en hausse depuis toutes ces instabilités politiques. J'ai pas trop l'envie de me lancer là dedans de peur de laisser penser des choses que je ne pense pas.

__________________________________________________
N'oubliez pas de partager l'adresse du forum ;) - Raphouille
Raphouille
Raphouille
Administrateur
Administrateur

Messages : 1386
Date d'inscription : 22/11/2010
Age : 26
Localisation : Meurthe-et-Moselle (54), Lorraine

http://www.le-pigeon.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Espoar 13.10.12 8:58

Ce n'est pas l'immigration qui coûte de l'argent, c'est le pays, un pays. Le pays est effectivement composé d'une population, issue de l'immigration ou non. Mais j'ai appris tout récemment qu'il y a bien moins d'immigration en France qu'on le dit, par rapport à d'autres pays comme l'Espagne. A vérifier. Ce n'est pas aux immigrés d'endosser la responsabilité d'une économie d'un pays, mais à un Etat, à un peuple entier. D'autant plus que ce sont généralement des personnes issues de l'immigration qui prennent les boulots que personne ne veut. Et qui sont pris aussi plus facilement, car facilement exploitable (ne connaissant pas forcément les droits du pays).


Le changement, c'est maintenant, Christine mon amour !

Probation plutôt qu’incarcération

Immense chantier vu le retard pris en la matière. Rompant avec le système, un changement de logique est en vue : le développement des peines alternatives pourrait vider les prisons d’une grande partie des courtes peines.

(...)

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
Espoar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par harry stotte 19.10.12 6:37

ce que je trouve incorrect c'est l'injustice des peines : un chômeur , père de famille braque une bijouterie et fais un peu peur au gérant : 5 ans de tôle !
un notable viole une gamine de 8 ans : 5 mois de tôle !

il faudrait épurer cette société qui avantage les puissants et les riches et qui balance tout sur le dos des pauvres , sans parler des flics qui sont plutôt corrompus ! ( pas tous mais beaucoup ) , cette corruption policière se retrouve surtout dans les hautes sphères de la police! ( normal qu'on se rende des services entre gens fortunés et important! bon voilà j'ai fini pour aujourd'hui , mais je reviendrai MOUHAHAHAHAHAHA
harry stotte
harry stotte
Nouveau
Nouveau

Messages : 49
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25
Localisation : bretagne

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Raphouille 20.10.12 9:21

Un viol sur mineur, 5 mois ? T'es vraiment sûr de ce que tu avances ?
Pauvre ou pas je suis pas sûr qu'on puisse parler d'avantage. Qu'il soit père de famille ou pas il a quand même braqué une bijouterie, et excuse-moi mais c'est lui qui a été doublement inconscient.

__________________________________________________
N'oubliez pas de partager l'adresse du forum ;) - Raphouille
Raphouille
Raphouille
Administrateur
Administrateur

Messages : 1386
Date d'inscription : 22/11/2010
Age : 26
Localisation : Meurthe-et-Moselle (54), Lorraine

http://www.le-pigeon.net/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Espoar 12.12.12 20:12

Je suis tombée sur un témoignage intéressant d'un père de famille évadé de prison le 21 novembre. Ça vaut le coup de lire ça tiens.

Un détenu du centre de détention de Châteaudun (Eure-et-Loir) affirme s'être évadé pour sauver sa vie, menacée par des codétenus, dans une interview à visage découvert qui paraît mercredi 12 décembre dans "L'Echo Républicain". "Je veux rentrer en prison. Mais si je reviens à Châteaudun, je suis mort", affirme le détenu âgé de 35 ans, évadé le 21 novembre, date à laquelle il n'est pas rentré d'une permission.

Condamné à 18 mois ferme pour récidive de conduite en état d'ivresse, ce père de deux enfants dit avoir été brutalisé par des codétenus pour avoir refusé de ramener de la drogue de permission. Après ce passage à tabac et des menaces sur sa famille, il accepte de ramener 125g de résine de cannabis dans son rectum.

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
Espoar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

La prison, parlons en ! Empty Re: La prison, parlons en !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum