Les Chats Persans - Bahman Ghobadi - 2009

Aller en bas

Les Chats Persans - Bahman Ghobadi - 2009

Message par Espoar le 13.06.13 19:02

"Le film qui chante, hurle, et scande la liberté"

Appelé Les Chats Persans, parce que les chats sont des animaux d'intérieur et qu'il s'agissait ainsi de montrer ce que vivaient les iraniens de l'intérieur du pays, chose dont personne n'a réellement connaissance, d'où le titre original "No One Knows About Persian Cats".

   
Ce film est un drame réalisé par Bahman Ghobadi, et sortie en France le 23 décembre 2009, avec les vraies personnes ayant vécues l'histoire relatée dans le film, notamment Negar Shaghaghi et Ashkan Koshanejad du groupe Take it easy hospital, plus un acteur professionnel, Nader dans le film, qui a permis de fournir des papiers nécessaires au tournage. Sans cela, le tournage était interdit. Le film de ce que j'ai compris a été tourné en 19 jours environ, ou du moins, en peu de temps. D'ailleurs, tous les artistes de ce film ont du quitter le pays suite à sa projection.

Venons-en à l'histoire en elle-même. Il s'agit de deux musiciens, Negar et Ashkan, qui souhaitent partir à Londres jouer librement et faire des concerts. Pour cela, ils doivent former un groupe. Ils partent ainsi à la recherche d'artistes pour les accompagner dans ce périple. Le film traverse différents genres musicaux, aussi bien de l'indie rock, que du rap, ou du heavy métal ; la musique dite 'underground'. Comment les jeunes, à travers la censure et par leur créativité, arrivent à faire passer leurs coups de gueule, coups de cœur, leurs richesses ?



Nader, accompagnant Negar et Ashkan, goûtant un instant un liberté


C'est un film qui a beaucoup remué le pays, ou même allons plus loin, le monde, qui a été projeté et récompensé peu de temps avant les élections présidentielles et les manifestations et répressions qui ont suivi. Il retranscrit le désir et l'espoir de liberté pour tous ces jeunes dans un pays de dictature.

Petit retour en arrière. C'est en 2009 que se sont déroulées les dernières élections présidentielles iraniennes. Le peuple s'était mobilisé en masse, pensait réellement pouvoir enfin sortir d'une dictature religieuse depuis tant d'années. 70% de participations, surtout des jeunes. Il faut bien retenir ce  chiffre. Malgré cela, Ahmadinedjad, à nouveau élu. Que s'est-il passé ? Comment était-il possible qu'il soit réélu ? Le peuple a compris qu'il avait été dupé. La voix du peuple n'était pas entendu. Et c'est dans la rue qu'elle s'en est allé. D'où le fameux slogan "Where is my vote ?" sur tous les rubans vert que l'on a vu fleurir.

Quoi qu'il en soit, le film est vivant, donne la pèche, et apporte un côté réaliste et révoltant. Je pense sincèrement que pour donner envie de s'intéresser au pays et à sa situation politique, il n'y a pas plus chouette ! Il me semble même que c'est un des premiers films iraniens sortis en France qui a vu en suivre de nombreux autres.






Pour aller plus loin : Le printemps de Téhéran, l'histoire d'une révolution 2.0, sortie le 18 janvier 2012.

__________________________________________________
"Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant" Pablo Picasso
avatar
Espoar
Habitué
Habitué

Messages : 400
Date d'inscription : 04/05/2012
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum